Apprenti (apprentissage)Le salaire de l’apprenti est fixé en fonction de son âge et de sa progression dans le cycle de formation. La loi « Avenir professionnel »* a apporté de nombreuses modifications sur les contrats d’apprentissage et notamment sur leur rémunération.
-Le contrat d’apprentissage est ouvert jusqu’à 30 ans depuis le 1er janvier 2019 et a créé une nouvelle tranche de rémunération correspondant au salaire des apprentis des plus de 25 ans.

Pour les contrats conclus à partir du 1er janvier 2019

Année d’exécution du contrat Apprenti de moins de 18 ans Apprenti de 18 ans à 20 ans Apprenti de 21 ans à 25 ans Apprenti de 26 ans et plus
1ère année 27% (SMIC) 43% (SMIC) 53% (SMIC) 100% * (SMIC ou le salaire le + élevé entre le Smic et le salaire minimum conventionnel)
2e année 39% (SMIC) 51% (SMIC) 61% (SMIC) 100% * (SMIC ou le salaire le + élevé entre le Smic et le salaire minimum conventionnel)
3e année 55% (SMIC) 67% (SMIC) 78% (SMIC) 100% * (SMIC ou le salaire le + élevé entre le Smic et le salaire minimum conventionnel)

Une majoration de 15 points de la rémunération minimale doit être appliquée si un contrat d’apprentissage est conclu pour une durée maximum d’un an  pour préparer un diplôme équivalent à celui précédemment obtenu et si la nouvelle qualification recherchée est en rapport direct avec le diplôme ou titre déjà obtenu.
L’exonération spécifique des cotisations patronales sur les contrats d’apprentissage du secteur privé est supprimée depuis le 1er janvier 2019. Ainsi, la rémunération des apprentis bénéficie désormais de la réduction générale de cotisations renforcée  pour toutes les cotisations depuis le 1er janvier 2019.

* La loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel »