La rentrée scolaire aura lieu le jeudi 2 septembre 2021. Le Code du travail ne prévoit aucune disposition relative au retard ou à l’absence des salariés le jour de la rentrée scolaire, contrairement à d’autres événements familiaux (mariage, naissance…), pour lesquels le Code du travail prévoit des congés exceptionnels.

Des aménagements peuvent être prévus par la convention collective
Une convention collective peut prévoir des aménagements pour la rentrée scolaire d’un enfant. En effet, certaines conventions collectives autorisent à s’absenter du travail à cette occasion, généralement sous réserve de satisfaire certaines conditions (âge de l’enfant, niveau de scolarisation…).

Une tolérance peut être accordée par l’employeur
Même si légalement le salarié n’a pas le droit de s’absenter, plusieurs solutions sont possibles sous réserve de l’accord de l’employeur :
-Poser un congé payé
-Poser un RTT
-Trouver un arrangement avec l’employeur. Une tolérance est admise en pratique pour cette journée exceptionnelle. Il peut être envisagé de récupérer ultérieurement les heures ou en fin de journée.

Quelles sont les sanctions pour une absence injustifiée ?
En cas d’absence ou de retard sans autorisation de l’employeur, il peut alors déduire du salaire les heures de travail non effectuées, voire déclencher une procédure disciplinaire à votre encontre.