Depuis le 2 juin 2020, le salarié en activité partielle pour garde d’enfant doit présenter une attestation de l’établissement d’accueil de l’enfant. Cette attestation doit préciser que l’enfant ne peut être accueilli.

Elle remplace désormais le certificat d’isolement et contient éventuellement les jours pendant lesquels l’enfant ne peut être accueilli. Elle doit être tenue à la disposition de l’administration en cas de contrôle.

Dès lors que le salarié n’est pas en mesure de produire cette attestation, l’employeur peut refuser la mise en activité partielle.

Source : questions-réponses Ministère du travail du 3 juin 2020