Le décret du 20 janvier 2021 relatif à l’aide exceptionnelle accordée aux entreprises accueillant du public au titre des congés payés pris par leurs salariés prolonge la période de mobilisation de l’aide exceptionnelle qui peut être accordée aux employeurs les plus touchés par la crise sanitaire, afin de prendre en charge jusqu’à 10 jours de congés payés.

Jusqu’ici applicable au titre des congés payés pris entre le 1er et le 20 janvier 2021, l’aide exceptionnelle est désormais étendue aux congés pris jusqu’au 31 janvier 2021.

Par ailleurs, cette aide pourra être accordée au titre des congés payés pris entre le 1er février et le 7 mars 2021 lorsque les employeurs éligibles ont placé un ou plusieurs salariés en position d’activité partielle pendant cette même période.

L’information des élus du CSE est obligatoire si l’entreprise souhaite solliciter cette aide.