Contrairement aux annonces du gouvernement, le port du masque grand public est obligatoire depuis le 20 juillet 2020 (et non au 1er août), pour toute personne de 11 ans dans les lieux publics clos, en complément de l’application des gestes barrières.

Le port du masque grand public était déjà obligatoire, parfois avec des règles spécifiques à certaines activités, dans les établissements recevant du public (ERP) relevant des catégories suivantes :
– (L) Salles d’auditions, de conférences, de réunions, de spectacles ou à usage multiple, y compris les salles de spectacle et les cinémas.
– (N) Restaurants et débits de boissons ;
– (O) Hôtels et pensions de famille ;
– (P) Salles de jeux ;
– (R.) Établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement ;
– (S) Bibliothèques, centres de documentation ;
– (V) Établissements de culte ;
– (X) Établissements sportifs couverts ;
– (Y) Musées ;
– (PA) Établissements de plein air ;
– (CTS) Chapiteaux, tentes et structures ;
– (OA) Hôtels-restaurants d’altitude ;
– (EF) Établissements flottants ;
– (REF) Refuges de montagne.
– Les gares routières et maritimes ainsi que les aéroports.

Depuis le lundi 20 juillet 2020, s’ajoutent les catégories suivantes :
– (M) Magasins de vente, centres commerciaux ;
– (W) Administrations et banques.
– Les marchés couverts.

Le non-respect de cette mesure est susceptible d’une contravention de 4e classe (amende forfaitaire de 135 euros).